En début d’après-midi, aujourd’hui, visite au Troc de l’Ile à Roubaix.

Quelques livres chacun.

Parmi les miens :

Guida alla conoscenza della città di Ravenna,

Wladimiro Bendazzi et Riccardo Ricci, Edizioni Sirri, 1984.

Guide très fouillé et abondamment illustré concernant une ville dont je ne sais rien, à peine le nom, et que j’aurais été incapable de situer sur la carte. C’est fait car, compulsant ce livre qui me fait découvrir une ville à la richesse historique incontestable, je n’ai pu faire autrement que de la rapprocher de Lucca, la voyant déjà figurer sur l’itinéraire de notre voyage prochain en Italie. Elle y figurera, car Ravenne, sur la côte de la Mer Adriatique, se situe sur la même parallèle que Lucca, soit, en quelque sorte, son répondant sur l’autre flanc de la botte (!)…

J’ai feuilleté ce gros guide, page par page, d’un bout à l’autre.

J’en ai surtout retenu les incroyables mosaïques de la nef centrale de la Basilique de Sant’Apollinare Nuovo avec le cortège des martyrs faisant face à celui des vierges. Chacune des robes des martyrs porte une lettre – ou un signe ? – remarquable.

J’en cherche la signification.

Que ne donne pas le passage s’y référant à la page 158

Ce sera le livre du jour.

 

11 janvier 1998