Que je ne lirai sans doute jamais malgré l’attachement que j’ai pour le personnage. (Quoique « attachement » soit faible au regard de ce qui me lie effectivement à lui. Inexplicable, inexprimable. Il faudra que je m’y penche un jour. Tâcher d’analyser cet étrange lien…)

14 septembre 1997