« Allô ? »

En règle générale, ils vont déjeuner chez ses parents à lui, puis, dans le courant de l'après-midi, passent chez ses parents à elle, pour le café, et éventuellement le dîner.

Mais cette fois-ci, et ce pour des raisons diverses, ils ne vont pas manger, ni chez les uns, ni chez les autres. Il a été décidé, au lieu du traditionnel repas, qu'ils passent en début d'après-midi chez ses parents à lui, pour le gâteau et le café, puis, à l'approche de la fin d'après-midi, chez ses parents à elle, pour le café, le gâteau, et éventuellement le dîner.

À cause d'émotions diverses qui ont marqué leur semaine, ils ont tous deux été pris de cours pour les cadeaux. Aussi se sont-ils retrouvés le matin même les mains désespérément vides et, en catastrophe, a-t-elle décidé de filer au marché du quartier afin d'y dégoter, au pied levé, une paire de charentaises (pourquoi pas des charentaises ?) à chacun.

« Mais combien chausse ton père ? »