Sous-titré : « À travers les fissures de la ville » (« fissure » est l’un des sens de « kizu », explique l’auteur). C’est un petit texte chez Arléa que j’ai lu d’une traite ; un peu mal fichu, mais pas mal, et le livre est joli avec cette écolière en couverture (sans le moindre rapport avec le texte ; on appelle ça du racolage). Je peux le ranger sans honte dans ma bibliothèque japonaise…

 

28 avril 2017