Je me suis levé tard. Éléonore et Tashi étaient aux puces, Annabelle et les enfants je ne sais où. Après mon petit déjeuner, je suis monté dans mon bureau où j’ai entamé Nouvel amour. Sa fille meurt, sa femme se détache (ou plutôt, ils se détachent l’un de l’autre). Je pensais à Gatien et à tout ce que j’avais écrit sur la mort et en particulier sur les funérailles, j’ai pensé à Emma dont Lou semble être une sœur, j’ai pensé à V. Bref, je lis sans lire car tout ce que mes yeux parcourent se traduit en mes propres pensées et écrits. Je me dis : « à quoi sert-il d’ajouter un autre texte à ceux déjà écrits ? », mais aussi « pourquoi n’ajouterais-je pas mes textes à ceux déjà écrits ? ». J’espère qu’il ne va pas me forcer à l’identification…

 

28 août 2011