Je faisais la vaisselle, elle s’en est allée, je suis allé chercher Pour un autre roman japonais et me suis installé sur l’un des tabourets de la cuisine. Ça n’a pas été facile, je n’ai pas retenu grand-chose. Puis je suis monté dans la glacière du grenier, elle m’a rejoint, we kissed good night comme si de rien n’était. Demain, elle part pour l’appartement où elle passera la nuit avant de prendre la mer pour l’Angleterre…

Quatre textes de Japonais contemporains ; je ne vois pas bien ce qu’il y a d’autre, ou de « moderne », là-dedans, et la quatrième est passablement mal écrite. Suivent des entretiens, j’en suis là. Suite à demain…

 

9 octobre 2016