Je poursuis au lit la lecture des Plus beaux manuscrits de la langue française. Remontée du temps, j’en suis à Huysmans. Je note le beau style enlevé de l’un des rédacteurs des textes d’accompagnement, un certain d’Agostino, dit « peintre et écrivain ».
Instructif .

(C’est tout ?)

 

15 janvier 2004