J’ai revu la souffrance comble, livre par livre, pour en extraire quelques uns que je ne lirai jamais dont Une aventure amoureuse de Monsieur de Tourville de Farrère.

 

31 juillet 2011