Notes :
Gorki amer, en russe,
voir les cornichons polonais

p. 201 :
du rôle de l'écrivain
(mais il y a ici confusion entre intellectuels et écrivains) :
« Savez-vous, mes chers confrères, une autre circonstance, où j'ai pareillement pris conscience de ce rôle et de cette mission de l'écrivain français ? Ce fut le jour où un écrivain polonais, et ce fit aussi le jour où un écrivain roumain, et une autre fois un écrivain grec, rencontrés au cours de mes vagabondages dans le monde, me déclarèrent les uns comme les autres : c'est à vous, intellectuels français, que je dois ma liberté ; vous ne vous doutez pas en France, du poids, de la portée, qu'a sur nos gouvernements, même fascistes, une protestation de vos grands intellectuels. » Gorki.
Puis-je douter ?

pad = piaule (les beatniks)...

19 février 1998