Au retour, j’ai rédigé une longue lettre à Laurent au sujet de l’album blanc (voir notre correspondance), me suis attaché à la traduction, quatrième partie de WiseImage, suis descendu préparer le repas, ai appelé Annie pour avoir des nouvelles de maman en décidant de poursuivre la politique du silence et de ne pas m’y rendre demain ; nous avons mangé, je suis allé m’installer au salon pour poursuivre Le vieil homme (pas de complaisance pour le personnage, ce qui n’empêche pas l’admiration ; beaucoup de petites choses instructives sur d’autres chefs d’état, sur les grandes figures françaises de l’époque).

 

27 août 2005