J’ai passé l’après-midi d’hier à la Renaissance où nous avons commencé la confection des coffrets ; je traçais, il découpait. Nous en avons fait douze, travail laborieux à l’écoute de la Traviata, de Turandot, d’un opéra un peu quelconque d’Adams, d’un CD curieux joint à un livre, La parole baroque d’Eugène (?) Green, essais de reconstitutions de langues du XVIe et XVIIe : français, anglais, italien, La Fontaine, Shakespeare, Dante (?). Très intéressant, encore qu’il ait été préférable que ça ne soit pas la même voix qui récite le tout, celle, en l’occurrence, de l’auteur