Livre que Lionel m'a recommandé (avec un autre ouvrage du même,

Le pus de la plaie), pavé de quelques centaines de pages que j'avais aperçu sur une tablette de sa bibliothèque à mon entrée dans le séjour.

Années 50, Gallimard ; la tranche sale et inégale des pages coupées ne pouvait échapper à mon regard. Je m'étais approché sans pourtant en relever le titre ; peut-être pour ne pas paraître trop curieux. Lorsqu'une demi-heure plus tard, Lionel m'a parlé d'un livre à me recommander, j'ai aussitôt su qu'il s'agissait de celui-là et le désignant, lui ai dit : « C'est celui-là ! » C'était celui-là.

« Je crois que ça va te plaire. »

 

8 avril 2001