Après le repas, j’ai repris Le soleil des Scorta. Un bon cinéaste en ferait un bon film du dimanche soir. Mais ça se lit bien, comme peut bien se regarder un bon film du dimanche soir. (A-t-il lu Faulkner ?)

 

25 mai 2014