Ou aventures aux colonies, 1924. Que j'avais pris pour l'esthétique du livre.
J'en ai parcouru quelques pages. Je m'attendais à du réactionnisme bon ton,
mais en réalité ce n'est qu'illustratif et informatif, soit, par le biais de la fiction
(ou plus précisément du récit), le souci de faire connaître au public
la face cachée de la vie aux Colonies... Pas déplaisant.

3 mai 1997