Je suis un peu fébrile (et fiévreux). Lever à l’aube, puces de Pervenches, les dernières de la saison, il faisait très froid. Nous sommes rentrés en début d’après-midi, depuis je ne me sens pas très bien. J’ai passé l’après-midi aux livres, au rangement, classement, à la mise en ligne. Je n’en ai vendu qu’un seul aujourd’hui. Hier, journée calme à la maison. En fin d’après-midi nous sommes allés voir Still the water d’un Japonais (j’ai oublié son nom – Kawase, et c’est une Japonaise, saisie du 16). J’attendais mieux, c’est un peu long, ordinaire, sans rien qui ne relève véritablement cet ordinaire, heureusement qu’ils sont tous beaux. Au soir, j’ai entamé Un soir au club. Je me suis arrêté à la quatrième ou cinquième page. Ça se veut drôle, léger, ça ne l’est pas, et la rupture de phrase est vite horripilante. C’est l’auteur de L’Incident. Je vais le mettre en ligne (l’auteur ou le livre ?)…

 

9 novembre 2014