Henri habite au numéro 26.

Joël habite au numéro 25.

Ils sont inséparables.

Aussi, ne dit-on jamais Joël et Henri, ou Henri ou Joël, mais toujours, que l’on veuille parler de l’un ou de l’autre, Henri/Joël.

C’est dire que l’on ne parle jamais de l’un ou de l’autre, ni des deux ensemble, mais d’un troisième, amalgame des deux.

Voilà.