Courrier de Didier aujourd'hui. Ce sont ses vœux sous la forme d'une discrète et légère publication : Rochecline (Chroniques de la vallée II). Poème délicat et sensible (mais que veulent dire ces mots ?) bien à son image. Ajouterais-je : paysagiste, intimiste, impressionniste ? (je le vois déjà bondir)

C'est très éloigné de ma sensibilité, de mes préoccupations.

Ça n'empêche pas d'y trouver et d'y voir l'attrait qu'il mérite.

Lui autant que ses textes...

 

3 janvier 1997