« Non,  pas  togolais,  Monsieur  l'Inspecteur.  Mais polonais. Il a douze ans, c'est un enfant du coup d'état et il s'appelle Igor (Lazare la regarde brièvement avant de revenir à Habib et Kevin). Et maintenant, si vous me disiez ce que vous voulez. Car, voyez-vous, j'ai déjà tout dit à vos collègues... »

Il la regarde de nouveau.

« Mes collègues ? »

Elle sent comme une irritation dans sa voix et du reproche dans son regard.

Elle hausse les épaules.

« Ben oui... enfin, vos collègues... c'était de simples policiers. » (Elle détourne les yeux des siens, trop insistants, une insistance qu'elle met bêtement sur le compte de sa féminité.) « En uniforme, je veux dire... »

Elle se tord les mains dans son torchon, tandis qu'il se rapproche de la fenêtre.

« En uniforme. Intéressant, ça. »