Je ne cesse de vendre Antigone et aujourd'hui, j’ai vendu mon énième Rhinocéros. « Quand je pense que je ne l’ai même pas lu », ai-je dit à Éléonore en remplaçant le vendu par l’exemplaire qui figure sur les étagères des doubles. « Really ? You should, it’s good. » Je vais donc lire Rhinocéros