J’y pensais justement en lisant Rhinocéros, me disais « et pourquoi pas une pièce de théâtre ? », et m’ajoutais : « et trouver autre chose que SEL qui n’a plus lieu d’être », et avais à l’esprit « CLE » (Contraintes Littéraires Éclatés), et mieux : « CLEF » (Contraintes Littéraires Éclatées Furieusement), et me disais « mais quelles règles voyons ? », et s’y sont ajoutés (je lisais toujours Rhinocéros) Perec et les jeux de rôles, et, tirées des jeux de rôles, leurs règles, et me disais « chacun a droit à trois personnages » ou six, ou douze, « a un paquet de mots défini comme provision », vingt mille, par exemple, « des points de vie, des jokers, des voies tracées à parcourir, d’autres à inventer, un décor à fabriquer, etc. », et je me suis mis à chercher dans la direction d’un jeu de société littéraire (JSL – ce n’est pas très joli) dont le but serait la création d’une pièce de théâtre... Je ne n’ai rien trouvé d’autre. Dommage...

 

14 mai 2015 dans une lettre à Innocent