Les livres s’accumulent à mon chevet sans que je parvienne à les ouvrir (rouvrir). Pourtant, ce midi, j’ai acheté : La tuile de Tenpyô d’Inoue. Pourquoi celui-là ? Je cherchais un texte japonais, je pensais à Shimazaki, mais son nom à ce moment-là m’échappait complètement. J’ai vu celui-ci, je l’ai pris.

 

6 août 2013