Les Lisières, jeudi nocturne, ma décision d’y acheter tous mes cadeaux. J’achète quelques livres dont une curieuse méthode en présentation sur le comptoir : Comment se débrouiller en japonais en une heure. Claire me demande si c’est sérieux ou de la fantaisie. Je survole. « Non, c’est tout à fait sérieux, et selon toute apparence, bien fait. » J’en ai acheté un exemplaire pour Francko, ayant renoncé, au vu du prix excessif, à m’en offrir un. C’est sans nul doute Susan qui s’en chargera lors de son passage dans quelques jours.

 

17 décembre 2005