J’écris ces lignes au Winding Stair Bookshop ; c’est un bouquiniste cher où les deux étages sont dévolus à un coffee-shop avec, au second, où nous nous trouvons, d’autres livres exposés. Il y a une dizaine de personnes, toutes jeunes, dont la fille qui, il y a quelques minutes nous a servis et se révèle être française (j’en étais sûr, pas à cause de son accent, mais de la manière dont elle a dit « oh ! » lorsqu’elle a cru s’être trompée dans la note). C’est calme, studieux, comme une bibliothèque à l’exception d’un fond sonore de jazz d’après-guerre ; certains lisent, d’autres écrivent...