J’étais dans le sofa noir contre la fenêtre de la rue lorsque Laura est entrée. Elle avait un livre à la main. Elle s’est approchée, me l’a tendu. « Tiens. » C’était un livre relié de bibliothèque qu’elle avait sans nul doute trouvé aux puces hier. J’ai pris connaissance du dos. E. Hovelacque, et dessous Le Japon. C'est une édition de 1922. Je l’ai remerciée, ai mis sur le côté Pepys. Dès les premières lignes, je me suis rendu compte que c’était ce type de textes qu’il me fallait. Il porte le numéro 5318. La page titre porte quelques inscriptions manuscrites et un cachet un peu pâli où je distingue les mots Allianza Francesa Biblioteca.

Éléonore est allée conduire en catastrophe Laura à la gare. Elle en est revenue et était en train d’empaqueter quelques livres lorsque je suis allé lui montrer le Japon. L’un de ses livres portait le curieux titre d’Aucassin et Nicolette. Je m’en suis emparé, l’ai feuilleté. Moyen-âge. Je viens de les ajouter à ma liste des personnages de Mai.

 

14 septembre 2009