Nous avons parlé du pétrole, des machines, de Det l'F, d'Alphonse, mais aussi de Jarry. C'est du reste la première chose qu’il m'ait dite en arrivant et alors que je tartinais le pain grillé de foie gras mi-cuit :

« Je viens de lire un livre extraordinaire : Le Surmâle de Jarry. »

Puis il m'en a parlé, tandis que je me demandais si je l'avais lu, si je le possédais, ou si je ne le confondais avec L'Ève future de Villiers.

J'ai vérifié tout à l'heure : je le possède et l'ai lu. Je me suis aussitôt rapproché de la rubrique du Site (inutile de préciser que je n'ai pas le moindre souvenir de cette lecture). Commentaire très succinct : « Une curiosité. » Puis quelques phrases relevées. Puis j'ai considéré la date de lecture, soit septembre 1995, soit la période charnière Billy-Lille, V*** et W***.

Voilà qui expliquait mieux le laconisme du commentaire

(mais peut-être n'avais-je rien d'autre à dire !)...

Toujours est-il que je vais en entamer une seconde lecture, curiosité qu'ont suscité en moi les commentaires élogieux que Francko en a fait...

 

23 janvier 2001