Une curiosité.

Quelques notes :
- p.31 :
« C'est une vérité médicale que le baiser de la vierge est assez difficile et douloureux pour ôter à l'homme l'envie ou la possibilité de le répéter si souvent. »

- p. 33 :
« Or il y a un vers de Juvénal que personne n'a su traduire :
“ Tamen ultima cellam clausit,
adhuc ardens rigidae tentigine vulvae. ” »
Puis :
« Et lassata viris nec dum satiata recessit. »
À soumettre à Jean.

Une phrase curieuse :
« D'autres masques allaient se poser partout sur elle,
comme des flocons de neige violette [...]. »

21 septembre 1995