Je reviens de la foire aux livres annuelle d’Amnesty International. J’y ai déposé Éléonore qui en fait partie et y participe chaque année. J’ai tout passé en revue pour en tirer péniblement sept livres dont deux que je possède déjà. Si je retire trois livres que je destine à la vente (ils font partie des livres qu’elle vend régulièrement), il m’en reste deux, dont Tibère et Marjorie » de Jauffret…

 

26 octobre 2013