Court roman chez Librio. Goes a été aumônier militaire, notamment durant la guerre, la dernière. Le narrateur est aumônier militaire. C'est en 1942. Un déserteur va être fusillé. L'aumônier l'accompagne jusqu'à la mort. Réflexion sur la vie, la mort, Dieu, la guerre. C'est un récit autour d'un événement fort. Ça ne demande ni style, ni talent particulier – d'autant que selon toute vraisemblance, ç'a été vécu. Juste le talent d'écrire suffisamment bien pour raconter. Et comme c'est bien écrit,
ça se lit bien. C'est ce que j'ai fait : j'ai bien lu...

16 juin 1999