Un peu de travail sur le site, pas grand-chose d’autre. J’en suis vite arrivé au repas, puis au sofa jaune du jardin d’hiver où j’ai poursuivi The Buddah of Suburbia que j’avais entamé au matin. Pourquoi ce livre-là plutôt qu’un autre ? Sans doute parce que je l’avais pris avec moi en Angleterre pour accompagner When I was cool que du reste je n’ai pas repris. Je ne suis pas sûr d’aller bien loin dans cette nouvelle lecture qui ne m’apporte rien. Pendant ce temps, Éléonore regardait la télé de sa curieuse manière qui consiste à s’asseoir une dizaine de minutes avant de monter à son écran pendant une demi-heure, puis de redescendre avant de remonter. J’ai profité d’une de ses absences pour glisser Burn after Reading dont je voulais regarder les suppléments.

 

31 décembre 2009