J’étais passé à la librairie pour y acheter un autre exemplaire de L’archipel des séismes que je compte envoyer à Léo. Sur le côté, se trouvait un livre japonais au Livre de Poche, Un cri d’amour au centre du monde d’un certain Kyoichi Katayama (si tant est que l'ordre japonais  ait été respecté). « Un roman bouleversant, d’une sensibilité rare » proclame le bandeau. Je me suis méfié, mais l’ai tout de même emporté…

 

8 mars 2012