Entretiens, 1994.
Passionnant, remarquable, même si l’auteur, parfois,
est un brin agaçant.
Notes :

p. 38, 39 :
le Baphomet, explications, origines.
p. 44 et suiv. :
idem.
p. 46 :
« relaps » : « retombé dans l’hérésie, après l’avoir abjuré. »
Petit Robert.
« qui est retombé dans le péché »,
du latin relapsus, « retombé ».
Ce mot a une irrésistible consonnance anglo-saxonne…
qui effectivement existe : to relapse : retomber, rechuter.
Tous sens, et principalement médical…

Penser à relire Le Baphomet.

Appréhension p. 100 :
Jouffroy dit :
« […] ce geste a pour moi le double sens du mot appréhension : la prise (la saisie) et la crainte. »
Ce à quoi K. répond :
« Si vous avez raison d’observer que le garçon […] réitère ce mouvement de la main, c’est que suivant les situations, le geste d’appréhension est peut-être destiné […] ».
Appréhension exprime bien le fait de saisir, mais mentalement, par l’esprit (s’opposant du reste à « compréhension », en ce sens que le premier vise un objet de pensée simple et le second, complexe – étymologiquement, « comprehendo », c’est l’ensemble [
CUM : complètement]) et non par la main. Je suppose que l’un et l’autre voulaient parler de « préhension » et il s’agirait donc de « la préhension »…
L’introduction du jeu de mots aurait enrichi l’échange, me semble-t-il…

p. 170 :
« mûrir, c’est mourir : » […] lequel l’habite, l’empêche de mûrir, donc de mourir, et le maintient dans un jeune âge, immortel. »
J’ai encore de très beaux jours devant moi…

14 septembre 1997