L’autre jour, Sébastien nous avait parlé du dernier ouvrage de Philippe Lejeune, le journal intime et Internet. Suis passé à la FNAC, l'ai acheté...

Ai hésité un moment (hésitation liée en partie à ma déception de n'y pas avoir trouvé mon nom – désappointement serait plus juste [mais le livre a été publié avant que nous prenions contact ; et, à ajouter à l'hésitation : le prix prohibitif de l'ouvrage, 150 F, moi qui me refuse à acheter des livres neufs, qui n'accepte de le faire qu'à titre exceptionnel]). Puis ai pensé à cet entretien que je devrais avoir avec lui et pour lequel il serait bon que je sois,

d'une certaine manière, « préparé ».