Livre du jour, lu rapidement ce matin, acheté hier à l’Usine. Jean-Clarence Lambert, poète, que je découvre et qui ne m’inspire que de l’indifférence. La couverture serait une lithographe originale de Soulages… Le livre n’est pas massicoté. Je ne l’ai pas coupé ; l’ai lu ainsi, en en écartant les pages ; comme un chapeau, ou une cabane, celle que j’avais déjà utilisée pour je ne suis plus quel Bobin à l’époque de sa découverte…

6 septembre 1997