Ou il émet, c’est selon. Selon le point de vue que l’on adopte, selon que l’on considère qu’un appareil de radio – ou tout autre appareil muni d’un haut-parleur, ou susceptible de recevoir un haut-parleur – transmet ou émet.

Mais qu’il émette ou transmette – ou encore reçoive, ce qui serait plus juste, plus proche de l’idée d’intermédiaire que tout son être semble constituer –, c’est égal. L’important, c’est cette qualité de blancheur et de neutralité qui le caractérise, et c’est sans nul doute cette qualité qui, alors que je sortais étourdi du foyer où je venais de connaître la plus troublante expérience de toute ma vie, m’a poussé à tout lui raconter.