Je poursuis l’épuration de ma bibliothèque d’où je sors d’étranges choses complètement inconnues comme Le médecin de Cordoue d’Herbert Le Porrier, sans ex-libris (donc sans date de lecture), mais avec un marque-pages pourvu de notes. Je n’en ai pas le moindre souvenir ; faut-il garder un livre dont on a tout oublié ? Voici le contenu du marque-pages :

Alcazar

Mozarabes p. 19

Descendance p. 19

Judaïsme p. 33

Çalât p. 62

Astrolâtres p. 192

Karadites, djabarites p. 93

 

Je renonce à développer ces notes et le mets en vente…

 

16 novembre 2015