Quelques courses dans le quartier, les boulevards, Bonne Nouvelle, Poissonnière, le Rex illuminé, les théâtres (Amanda Lear, Lucchini boulevard de Strasbourg), le passage Jouffroy, la boutique aux multiples bricoles – de la rose des sables au pouf marocain, tout à moins soixante-dix pour cent –, celle aux miniatures où j’ai acheté un ours de cinq millimètres pour la collection de Clémentine, le bouquiniste un peu plus loin où Éléonore m’a conseillé d’acheter L’Établi de Robert Linhart. Je l’ai entamé ce matin à l’appartement pour le poursuivre distraitement dans le train du retour à cause de deux jeunes abrutis qui avaient pris « notre » place et refusaient obstinément de nous la céder (est-ce que je devais appeler le contrôleur ?)…

 

23 décembre 2013