Suite à une discussion sur les monades, il y a deux ou trois semaines en cours latin/grec, Francko nous remet un texte pris sur un site Internet, la monadologie. Je viens d'en parcourir la moitié. Abscons, syntaxe un peu douteuse qui me fait subodorer la traduction. Exhaustivité à outrance face à laquelle mon esprit chancelle. J'ai envie de dire : à quoi bon tout cela ?

 

24 novembre 2000