Les voisins ont été calmes. Lorsque je suis rentré, Éléonore m’a proposé d’aller manger dehors, je veux dire au restaurant et non dans le jardin (qui appartient désormais aux voisins). J’étais trop épuisé, j’ai refusé. Je n’aspirais qu’à un repas rapide, puis à une soirée calme. Je l’ai passée en partie devant la télé à regarder un documentaire sur Ian Fleming, puis un autre sur Noblecourt-Delaroches (est-ce bien cela ?). Puis j’ai fait une heure de piano avant d’entamer un livre qu’elle m’avait recommandé (« very funny ») et dont du reste elle a proposé la traduction française à Léo, A short story of tractors in Ukraine d’une certaine Marina Lewycka, elle-même Ukrainienne. Je m’étais promis de me coucher tôt. Évidemment, j’ai traîné tard devant mon écran… Ce matin, avec ma première cigarette, j’ai poursuivi Tractors, pas mal (mais pas si funny que ça).

 

2 juillet 2011