C’est un « livre illustré » (puis-je dire BD d’un tel livre ?), d’une Japonaise, Mitsumasa Anno ; ça s’intitule Ce jour-là et c’est extrêmement troublant. Il n’y a aucun texte, pas le moindre mot, et j’ignore s’il s’agit d’un livre pour enfants ou non. Lorsque je l’avais eu entre les mains, je l’avais aussitôt parcouru, puis reposé, très troublé, et mis de côté. Aujourd’hui, je l’ai repris pour qu’il gagne sa place légitime, ma bibliothèque japonaise. Je l’ai de nouveau parcouru, et il m’a tout autant troublé. Qu’est-ce que c’est, qu’est-ce que ça dit, qu’est-ce que ça raconte ? Je suis parfaitement incapable de le décrire. Un chemin, un homme, puis d’autres, puis un hameau, un village, un bourg qui a l’air de se transformer en ville ; j’ai pensé à l’évolution d’un endroit habité du monde à travers le temps, mais ce n’est pas ça, pas tout à fait ça ; l’endroit grandit, grossit, il y a de plus en plus de monde, de plus en plus d’habitations, de constructions ; la place principale grandit, se peuple, puis il y a une fête, puis une gare, puis ça s’égaye et on retrouve un chemin semblable au précédent, un homme dessus (le même ?) qui s’éloigne, deux enfants secouent leur mouchoir. Quelque chose m’échappe