Victor Martinez (en ai-je parlé ?), rencontré au vernissage de Thierry, à qui j’ai envoyé quelques publications, qui m’a appelé pour me remercier, m’a envoyé un petit paquet : un de ses recueils de poèmes et un livre de Machado De l’essentielle hétérogénéité de l’être qu’il a traduit. Un mot joint où je relève : « La problématique, ou la non-problématique de l’écriture et de la lecture, telles que tu la vis, j’en suis encore loin. Je sens les chevilles ouvrières du réel et je m’y engouffre, sans pensée. J’attends beaucoup de la tienne ! » Mais je n’ai pas de pensée !!!

(La formule « chevilles ouvrières » m’avait agacé à la première lecture ; à la relecture, je la trouve assez belle.)

 

21 septembre 2003