J’ai à ma droite le premier volume d’un Homme sans qualités. Je viens de le tirer de la souffrance où il se trouve depuis une bonne dizaine d'années. J’ai promis à Hermès de l’entamer demain, c’est-à-dire dans dix minutes.

 

1er janvier 2010