De lui, je ne connaissais que des nouvelles. Qui m'avaient beaucoup plu. Autre ton, autre manière d'aborder les choses. Autres sujets aussi. Tout cela, je ne l'ai pas retrouvé ici. D'où une certaine déception. Mais ça reste néanmoins très prenant. Mélange curieux et habile d'espionnage, de policier, d'Histoire. À noter que par deux fois – le roman se situe à Berlin en 1955 – est mentionnée une boisson appelée Pimms. Sans que soit dit ce que c'est précisément...

2 octobre 1990 (courrier à B***)