Parmi les « trouvailles » chez Kili avant-hier...

Bel ouvrage, format italien. Pour deux Italiens : Manzi, poète ; Pietro Fortuna, peintre, qui illustre. Les poèmes sont très modestes, les illustrations sans intérêt, honorables. Jean-Charles Vegliante, autre Italien, en ce qui concerne au moins l'origine, présente. Présentation absconse et convenue. L'ensemble est cependant suffisamment « joli » pour mériter une place dans ma bibliothèque. (Particularité : édition bilingue, la traduction étant malheureusement un peu trop littérale. Tant pis...)

 

3 février 2000