C’est le scénario paru chez Gallimard en 1971.

Très belle histoire, délicieusement amorale.

Les souvenirs que j'ai du film s'arrêtent à la première partie,

soit avant la station thermale.

Pour une raison qui m'échappe, je n'ai pas vu le reste.

Mais j'ai précisément en mémoire la beauté radieuse

de Léa Massari dans le rôle de la mère...

 

13 janvier 2000