Lever 10 h 00, partons avec Francko et Johannes pour les puces de Roncq, celles-là même où il y a 8 ans j’ai trouvé la Mercedes. Parcours de ces puces gigantesques où je ne réussis à dégoter que trois livres, dont un Mocky énigmatique. J’arrive le premier au café rouge au milieu de la côte qui était notre point de rendez-vous. J’y prends deux cafés en l'entamant, lecture un peu distraite dans ce milieu d’agitation et de désordre qui, malgré tout, parvient encore à me charmer.

 

15 mai 2006