J’ai entamé Renard dans le nom de Millet (je n’avais pas le souvenir de cette écriture en suspension et halètements). Il se trouvait dans la section à vingt-cinq centimes chez Pêle-Mêle, c’est-à-dire le rebut, le purgatoire de la « mauvaise littérature » sic le vendeur en ricanant.

 

11 novembre 2015