Treize heures, sur le bureau de ma salle à moitié vide de mes affaires, professionnelles principalement. J’ai laissé dans le tiroir le présent cahier et le Montezuma. Pour l’heure, pas grand-chose de changé. Le vestiaire est désormais dans le service, mais le bureau n’a pas bougé.