Entamé ce matin, Aden Arabie de Nizan, dont Francko m’avait parlé avec beaucoup de passion, notamment de la préface de Sartre, ce qui fait que, dérogeant à ma propre règle,
c’est par elle que j’ai commencé.

13 mai 2004