Suis rentré à 19 h 30, ai passé quelques coups de fil, dont un à Nicolas qui se propose de m’envoyer son premier roman et me transformer par la même occasion en critique. Comme je l’ai dit à Susan pendant le repas : « J’espère que ce n’est pas mauvais, car qu’est-ce que je vais lui dire ? »

 

24 mars 2007