Il était inuit, j’ai lu le premier récit des deux du livre de Nosaka Akiyuri (et non Inoue, où ai-je été chercher ça ?), histoire touchante de la mort d’un frère et de sa petite sœur aux derniers jours de la Deuxième guerre mondiale, et suis allé me coucher...